Les 4 classes d’actifs (types de projets immobiliers ou d’infrastructure ):
L’Hôtellerie :
(Projet BDTOWER Cap Manuel à Dakar)


Ces projets sont situés dans les centres administratifs (immobilier d’affaires) et touristique de plus en plus confrontés à une demande d’offre de qualité
– Pour des investissements par projet qui tournent entre 15 et 100 millions€
– BDI se charge de l’investissement relatif aux études et à l’acquisition du foncier et d’associer par la suite des capitaux nationaux ou étrangers

Les centres commerciaux (de vrais centres de destination et de shopping) Projet BDSHOPPING aux Almadies de Dakar


– Les projets de centres commerciaux sont situés dans les capitales et grands centres urbains où les classes moyennes sont de plus en plus en quête d’expériences shopping de proximité
• Pour des investissements entre 10 et 20 millions€
• BDI mobilise les coûts d’études et d’acquisition foncière et lève par la suite des capitaux nationaux ou étrangers

Les ensembles immobiliers : à vocation résidentielle (villas et immeubles d’appartements), touristique et d’affaires Cet actif est scindé en deux en fonction du volume projet-investissement :
– Les projets d’ensembles résidentiels de grands standing exclusivement centrés dans les grandes villes urbanisées où le
besoin de logements de standing est à la fois fort et insatisfait, qu’il s’agit de villas résidentielles ou d’appartements d’immeubles
– Pour des investissements par projet qui tournent entre 5 et 10 millions€.
– BDI fait autant que faire ce peut pour mobiliser ses ressources propres ou de lever pour son compte les besoins d’investissement

Les complexes immobiliers d’envergure et les parcs d’affaires comme Sassandra Laguna Beach, Le Grand Mbodiene Golf Resort (à forte vocation touristique) ou Dakar Finance City ( à vocation de centre d’affaires international)
– BDI est intégrateur, investit sur les études techniques et sécurise le foncier via des accords gouvernementaux avant de mobiliser les capitaux nécessaires aux différentes phases de développement de ce type de projet de grande échelle.

Les projets d’infrastructures d’utilités urbaines Il s’agit d’accompagner les projets publics de développement urbains en mobilisant à la fois l’investissement et l’expertise internationale. Trois secteurs prioritaires sont ainsi envisagés :
– L’eau § Le Mix énergétique
– Les transports (autoroutes et ponts )
– BDI assure le montage technique et financier et conclut des contrats PPP ou en BOT avec les ministères de tutelle et en charge des finances sans avoir besoin de garanties souveraines. Des conventions de financements sont alors signés et des fonds publics auprès d’investisseurs institutionnels seront mobilisés.
– L’objectif premier est d’inclure de tels projets dans les actifs consolidés par des contrats d’exploitation à long terme • (Projet des Ponts de Baila et Diouloulou en Casamance-Senegal)

X